125 sport de 1956 (1)

1 2 3 4 5

La 125 sport a probablement été la dernière production de la marque Ultima. Les quantités produites ne sont pas connues mais sont certainement très faibles. C'était une 125 cm3 à moteur deux-temps, dont l'architecture était inspirée des machines italiennes, sportives, avec guidons bracelets et selle biplace. Elle a été appelée par erreur "F125" sur ce site jusqu'à présent parce que c'est cette indication qui figure sur la carte grise de la moto présentée dans les pages suivantes. Mais la vraie F125 est une autre machine, plus classique.

Voici le témoignage très intéressant d'un propriétaire de 125 sport, Jacques Hunot. Les photos et commentaires qui suivent sont de lui : 

"en revoyant la photo de la 125 Sport, beaucoup de souvenirs sont remontés, et pas des meilleurs...

J'ai eu cette machine, je pense, fin 1956, ou début 1957, vendue à Paris, rue de Charonne, pour la somme de 145 000 fr. J'avais 18 ans, j'étais apprenti...  Ce sont mes parents qui l'ont payée. Dans les débuts, j'en étais vraiment amoureux, elle brillait comme un sou neuf, et très entretenue. Immatriculée ???? FR 75.
Au fil des mois, elle s'est avérée être une vraie catastrophe ! Elle a terminé sa vie vers 35 000 km, le cadre servant vers Marennes à récolter les bébés huîtres dans la mer, et le moteur a été donné à l'AFPA de Bègles (Bordeaux), pour être décortiqué par les élèves.
Je pense que sur ces bases là, Ultima ne pouvais pas espérer continuer longtemps à faire des motos. Voici qq mauvais souvenirs qui me reviennent :
-   Mauvaise tenue de route
-   Cadre coupé au niveau du gousset droit maintenant la fourche AR 
-   Volant magnétique fêlé 
-   Freinage pas terrible, mais surtout, plus de frein du tout sous grosse pluie, frein AV complètement dans l'eau ! Pas de chicane pour éviter la pénétration.
La machine était livrée sans rétro ! Cela m'a coûté, dès le début, un PV dressé par un motard, sur la route, puis l'achat du rétro. etc. 

 

J'avais acheté qq accessoires comme un silencieux "tromblon", fabriqué en banlieue parisienne par une firme très connue, mais ma mémoire... Un pare-brise "tête de fourche", un carbu Dell Orto, sans filtre à air (petit cornet), il y avait d'énormes rejets de carburant vers l'arrière.

Pourtant, malgré tous ses défauts, la 125 Sport était une bien belle machine...

1 2 3 4 5

Top13 janvier 2004